Technologie Chauffante

 

Plusieurs procédés sont utilisés pour le fonctionnement des vêtements chauffants.

> En ce qui concerne les sources d’alimentation :

La principale source d’alimentation est constituée de batteries autonomes rechargeables sur secteur.

pile-aa-lr-6-varta-max-tech---par-4_thumb

C’est notamment le cas pour les équipements chauffants Warmtrhu, Heatlab ou Blazewear.

Trés pratique, ce procédé peut facilement permettre au vêtement de chauffer jusqu’à 9H et il faut compter prés de 4H pour recharger les batteries .
Les batteries ont l’avantage de comporter plusieurs niveaux de températures, ce qui améliore la personnalisation du vêtement chauffant .

_wsb_150x165_modular-batteries-with-charger _wsb_300x179_BATTERIE+HEATLAB _wsb_130x152_PILE+LITHIUM

 

Vous pouvez également trouver des équipements chauffants à pile Alcaline de type AA ou LR6, ou qui marchent uniquement sur secteur.

On retrouve cette dernière source d’alimentation dans les accessoires ne nécessitant pas une grande mobilité tel que les …. pour la santé.

ex : Fil ThermalTek Chauffage : premier fil non-métallique chauffant électrique

> Comment le vêtement produit de la chaleur ?

1/ Chaleur à haute densité (High Density Heat™) : utilisation de fils de cuivre cousus dans le tissu puis incorporés dans le vêtement un voltage plus élevé, ce système fournit la plus grande chaleur mais consomme aussi davantage.

2/ Chaleur Microwire™ : système breveté comprenant des filaments d’acier inoxydable incorporé dans du Téflon® . Le Microwire est ensuite incorporé dans une couche chauffante, elle-même placée dans le vêtement. Cette technologie est plus durable et plus efficace.

3/ Chaleur Nanowire™ : système breveté utilisant des fibres argentées fondus dans un tissu qui est ensuite imperméabilisé. Pouvant être placée dans les endroits stratégiques des vêtements, cette technologie est surtout utilisée avec des sources d’alimentation portables.

4/ Chaleur Haute Densité Carbone (High Density Carbon Fiber Heat ™) : utilise des rayons infrarouges qui transmettent la chaleur à travers des éléments en fibres de carbone. Ces éléments sont placées dans des poches aux endroit les plus appropriés des vêtements. Peu gourmande en énergie, cette méthode est principalement utilisée avec une source d’énergie autonome.ex :

www.blazewear.fr_mi_ima_6858180770

> Les chaufferettes

Il existe également des chaufferettes à usage unique mais aussi réutilisables.
Le premier type s’oxyde au contact de l’air en dégageant de la chaleur.
Le principal fabricant de chaufferettes à usage unique est Grabber.
Sur le même principe, Décathlon commercialise des chaufferettes sous sa marque Aptonia.
Précision : les composants de la poudre sont biodégradables et sans danger pour l’environnement (poudre de fer, eau, poudre de bois, charbon actif et sels).

_wsb_260x162_chaufferettes-chauffantes

_wsb_150x187_SD66_2

_wsb_200x200_zoom_asset_72623429

> La chaufferette réutilisable obéit à un autre principe chimique.

De l’eau, contenue dans un petit sac, est saturée d’acétate de sodium en solution instable. Une petite plaque en métal en suspension dans cette solution déstabilise le produit et le fait se cristalliser. Il se solidifie en dégageant de la chaleur pendant plusieurs dizaines de minutes. En cas de long trajet, il ne faut donc pas hésiter à en emporter plusieurs.

Elles se réutilisent une centaine de fois en trempant la chaufferette dans l’eau bouillante pour que la solution redevienne liquide .

Le principe de chaufferette a l’avantage d’être économique et mobile, néanmoins elles prennent de la place, ne peuvent pas se mettre partout comme des fois dans les gants ou les bottes, et leur chaleur ne dure pas plus d’une demi-heure.

Elles peuvent convenir pour un usage ?